Bagheera,

J’aime à retrouver mon âme d’enfant et m’accrocher à mes rêves.

Il y eu beaucoup d’espoirs déçus depuis trop longtemps, c’était toujours très compliqué, aucune garantie, mais c’est justement ces challenges qui m’attirent et me motivent.

Lettie et Christiane, Christian, Albert et Francis R, mes compagnons de route étaient prêts, tous savaient l’improbable aventure, les secrets espoirs, mais la passion nous poussait vers l’essentiel, un autre félin rare, encore un mythe, après la longue quête de “Shan, la panthère des neiges”.

Depuis des années j’ai cherché la meilleure solution pour rencontrer celle dont j’ai rêvé étant enfant, celle dont j’ai lu et relu si souvent les prouesses dans le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling.

La première sortie en jungle nous a montré un environnement assez différent de celui que je connais si bien. Ici le safari redevient authentique, tout se mérite, rien n’est offert, les observations sont bien moins nombreuses qu’ailleurs en Inde, je retrouve le pistage, l’écoute, tous nos sens sont en éveil.

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR

Je suis enfin dans un monde sauvage, passionnant, vraiment “old school” et pour un peu je me remettrais bien à l’argentique, très loin du monde actuel bien trop “réseaux sociaux” à mon goût. J’ai besoin de lire, d’écrire, de sentir, de m’imprégner, de vivre les moments.

Ils sont tous présents! les troupes d’éléphants, les énormes gaurs, les dhôles en meute, les hardes de cerfs sambars et chitals, Baloo l’ours, les tigres, les panthères, les oiseaux divers et variés.  

La jungle est très dense, les éléphants eux mêmes disparaissent en un clin d’oeil, ils se fondent dans le rideau végétal, souvent leurs barrissements déchirent l’air, c’est très impressionnant.

La chance nous sourit dès le premier matin. Dans un voile de brume, près d’un petit étang pris par les lentilles d’eau, Shere Khan le Grand apparut dans toute sa splendeur, magnifique, la force pure: le roi est là! le roi est là! chantaient les oiseaux en choeur! singes et cerfs sont en alerte!

Mais la bête royale ne chasse pas, le félin arpente son immense domaine d’une démarche souple et si “féline”, en nous lançant de temps en temps un regard de braise.

Puis vinrent les gaurs ou bisons indiens. Une petite troupe paissaient tranquillement c’est une bête des temps anciens, plus d’une tonne de muscles, il y a des petits, sous la dominance d’un énorme taureau!

Une belle scène nous est offerte presqu’en même temps par un rollier indien, appelé bluejay ici, un belle palette de bleus chatoyants!

Peu après nous surprenons un aigle huppé à l’affût près d’un point d’eau, la perruche qu’il tenait dans ses serres ne l’a sans doute pas rassasié bien longtemps, quel regard!

Il est temps de rentrer, le “masala tchaï” thé indien parfumé aux épices nous attend, un vrai moment de bonheur.

Les paons font la roue, c’est les rencontres nuptiales chez ce bel oiseau. 

Le lendemain matin nous sommes de retour, il fait très frais, bonnets et gants sont de rigueur, nous tombons nez à nez avec les éléphants, c’est toujours un grand moment. 

Un vaillant coq Bantika ou coq de la jungle picore çà et là, c’est l’ancêtre de nos coqs de basse cour. 

Nous pistons une femelle léopard avec ses petits, mais la belle ne se montrera pas. Le pic noir à ventre blanc nous consolera un long moment, les pics abondent dans cette jungle ici un pic vert strié, puis le pic doré, et il y en aura bien d’autres.

Nous nous arrêtons un petit moment pour une alerte, les cerfs chitals semblent nerveux, ils sortent par dizaines des fourrés pour traverser le chemin vers une jungle plus ouverte.

Soudain deux éclairs jaunes jaillissent des buissons, le léopard en un instant a brisé le cou du faon, en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, puis disparait dans la jungle. La scène n’a duré que deux secondes au plus, ce sera suffisant pour Lettie qui en fera trois photos, elle sera la seule.

Les langurs facétieux nous amusent un petit instant, se sont les sujets d’Hannuman dieu singe, puis c’est “l’alarme call” ou cri d’alarme, c’est en effet le signe d’un danger immédiat en forêt, un grand prédateur rôde et tous les oiseaux, singes, cerfs font savoir haut et fort qu’il faut fuir, c’est le moment attendu!

Immédiatement la jeep se remet en piste, très vite nous nous retrouvons près d’un point d’eau, nous nous posterons ici longuement, l’alarme se calme, parfois le félin se couche à couvert, il attend, la tension retombe.

The male of the Old Temple

Le soleil tarde à sortir, aujourd’hui, il y a très peu de monde. Les troupeaux de chitals et de sambars sont nombreux, les sangliers également, il y a largement de quoi satisfaire l’appétit des grands fauves.

Nous nous postons souvent, suivons les traces, écoutons aussi, de temps en temps.

Nous sommes là pour un objectif particulièrement difficile, il faudra de la chance, et être très réactifs, mais nous sommes tous prêts, et je sens que le moment tant rêvé approche.

Aujourd’hui c’est jour d’Anniversaire, c’est le jour de Francis R., la bière coulera à flots ce soir!

Mais c’est aussi le jour que le destin à choisi!

Après une longue attente nous nous dirigeons vers une zone assez différente , la jungle est un peu plus ouverte, traversée par une large rivière, nous sommes en hauteur sur une colline, et le regard porte assez loin dans le sous bois, il y a un nombre impressionnant d’arbres énormes et tourmentés, avec d’épaisses charpentes branchues, un feuillage varié, dense mais avec de belles ouvertures, c’est une jungle luxuriante, tant mieux.

C’est d’abord un écureuil géant de Malabar qui nous offre un show, le petit clown saute de branche en branche, un martin pêcheur(chasseur) est à l’affût près de la mare.

La tension monte brutalement d’un cran, encore une alerte, les oiseaux et les singes sont en panique, les cerfs galopent de la jungle vers les clairières.

Enfin! enfin tu es là, toi l’Esprit de la Jungle, digne fils de Bagheera, tu es assis sur une branche haute, dans ton élégante robe noire. Les Indiens t’ont baptisé Blacky, c’est un nom qui te va si bien! 

Heureux de te voir enfin Blacky! heureux de partager ce moment avec les gens que j’aime. 

Nous avons vécu ensemble les aventures de la panthère des neiges, des pumas, des tigres et maintenant nous sommes devant la panthère noire, il est difficile de décrire ces moments de partages authentiques, il faut les vivre pour comprendre, tout simplement.

J’ai rêvé de ce félin depuis très longtemps, mais après avoir eu le rare privilège de rencontrer sa cousine, la sublime panthère des neiges dans l’univers glacé de l’Himalaya indien, il ne se passait pas de jour sans que je pense à cette autre rencontre mythique.

La panthère noire est rare, mais ce qui est inespéré, c’est de la trouver avec sa compagne, une très belle compagne à rosettes en vérité! quelle joie pour un naturaliste d’avoir pu vivre des moments si intenses.

Le couple princier est resté longuement, les deux êtres disparurent ensuite comme par enchantement en se fondant dans le couvert végétal.

Les feulements rageurs qui ont suivi nous ont indiqué très clairement qu’ils se sont accouplés à deux reprises. Espérons que le gêne mélanique du grand félin noir refera surface dans la portée de la belle mouchetée, les Dieux Indiens décideront.

La journée est belle, nous savourons chaque seconde, le coeur rempli de bonheur, nous nous arrêtons ici et là, il y a tant de choses à voir, les arbres eux mêmes mériteraient une visite plus approfondie.

Le soir venu nous allons fêter dignement cette rencontre, ici la nourriture est excellente et très variée, tant pis pour les kilos, le régime sec sera pour le retour!

Cet après midi et pour varier un peu, nous décidons de prendre un bateau et d’aller prospecter sur l’immense lac.

J’ai là aussi un espoir un peu fou, il se trouve que j’ai photographié un éléphant antique il y a deux ans pendant un bref passage avec Rahul, on m’a dit que des défenses qui touchent le sol ne sont pas très fréquentes, et que j’avais eu bien de la chance en 2017(voir portfolio Inde).

Il y a beaucoup d’oiseaux ici, d’énormes crocodiles aussi, c’est un écosystème varié et assez abondant, de belles mangoustes rayées nous font un show puis une troupe de sangliers nous fait face un long moment.

En fin d’après midi nous naviguions depuis deux heures déjà, le soleil allait se coucher et nous espérions tous voir les éléphants dans l’eau.

Très loin encore sur l’autre rive des masses sombres se distinguaient à peine, c’est eux, il sont bien là, c’est les géants du monde animal.

Nous allons nous approcher doucement car ils sont assez farouches, sensibles au dérangement. La chasse et le braconnage pendant et depuis la colonisation occidentale, les tableaux de chasse éhontés qui s’affichent un peu partout encore sur les photographies d’époque: “la grande époque” (oui mais pas pour tous!) ont laissé des traces et des cicatrices dans la mémoire collective de cet animal formidablement intelligent, quel dommage!

Un peu plus loin une autre masse, encore plus grande, mais seule, c’est justement ce que j’attendais, le dieu Ganesh nous a bénis! Hati est bien là!

Les jumelles de Christian et d’Albert nous ont découvert un véritable fossile vivant, une autre perfection de la nature notre mère, maintenant nous n’aurons plus aucun mal à imaginer les mammouths laineux.

Les mots sont vains pour décrire cette scène et le long moment passé avec le paisible géant resteront gravés eux aussi dans nos coeurs à jamais. Qu’il continue longtemps encore sa vie de patriarche de la jungle des Indes sous la protection des dieux, à l’abri de la folie des hommes.

La soirée nous offre la superbe observation d’un balbuzard, l’aigle pêcheur est en action, mais il faut rentrer maintenant le soir tombe vite ici,

la petite chouette de la jungle “jungle owlet”nous souhaite une bonne nuit!

Merci à toute l’équipe pour ces moments de pur bonheur et de partage dans les vastes jungles d’Asie.

L’Inde a encore tant à offrir, il en a fallut des jours, semaines et mois de recherches, discussions, préparations, tant de projets inaboutis pour qu’enfin je réussisse à toucher le but. Un énorme merci à Raghu, Vero et Vanchy a qui je dis à très bientôt pour de nouvelles aventures.

Le fil de la vie

A notre retour nous apprenons qu’un des nos chers compagnons de route nous a quitté pour toujours, Francis C. était un petit bonhomme plein de vitalité et de joie, voyageur intrépide il nous a accompagné dans les jungles du Brésil, il est venu en Afrique, il était avec nous également en Inde, il a photographié jaguars, tigres et léopards et rêvait de revenir avec nous en fin 2019.

Il s’est battu plusieurs fois contre la maladie, mais cette fois c’est elle qui a gagné.

Deux jours avant le départ nous étions allé lui faire une courte visite avec Francis R dans une unité de soins intensifs, le moment de joie et le sourire qu’il a exprimé en nous voyant nous a beaucoup touchés.

BON VOYAGE FRANCIS, va retrouver celle qui t’attend depuis si longtemps là-haut, allez toucher les étoiles ensemble!

22 réflexions au sujet de « Bagheera, »

  1. Une magnifique série d’images variées et authentiques avec le fil conducteur d’un récit qui nous fait vivre ces moments naturels en différés . Vraiment superbe ! Encore une fois bravo !

    1. Merci Claudy, toi qui peut si bien comprendre ce que nous vivons là-bas,
      Aujourd’hui c’est la marche pour le climat, à Colmar,
      les jeunes aussi ont droit à ces moments d’exception.
      A bientôt amigo!

  2. Francis,
    Tout simplement magnifique! Quel splendide résumé en images et en texte d’un voyage qui a dû être incroyablement dense et riche en émotions pour tes amis qui ont eu la chance de t’accompagner là-bas! Vivement le prochain!
    Chapeau bas, l’artiste…
    A bientôt
    Denis W.

    1. Merci pour ton retour Denis c’était en effet un beau voyage,
      Tu m’accompagneras probablement pour le prochain, comme prévu.
      Tu auras l’occasion à ton tour de faire une belle expo dans ton fief, j’en suis sûr.
      A bientôt donc pour la suite des nos aventures.

  3. Hi Francis, Thanks for sending. I’m at a loss for words. Your decade old dream of seeing a black panther has come true. I felt as if I saw it.

    For the efforts and money you spend to come to India year after year to be with nature and her children, you deserved to see all the animals you wish to see. All the animals in the forests that you see know who you’re (a real champion that creates awareness to the human kind about the true planet we live in) and hence they do a parade in front of you so that you can capture the great pictures and share with the rest of the world.

    Seeing the pics along with the wonderful narration made me feel as if I’m in the jungle doing a safari with you.

    Long live your hunger for nature photography and your curiosity to see all the felines on this planet. God be with you and your family & wish you all the very best.

    Traduction:

    Bonjour Francis, Merci d’avoir envoyé ton message.

    Je suis à court de mots, ton rêve d’une décennie de voir une panthère noire s’est réalisé.

    Je le sentais comme si je l’ai vue.

    Pour tes efforts pour venir en Inde, année après année, pour être avec la nature et ses enfants, tu méritais de voir tous les animaux que tu souhaitais voir.

    Tous les animaux que tu vois dans les forêts savent qui tu es (un véritable champion qui sensibilise les humains à la véritable planète dans laquelle nous vivons) et font donc une parade devant vous pour que vous puissiez capturer les grandes photos et les partager avec le reste du monde.

    En voyant ces photos et la merveilleuse narration, j’ai l’impression de faire un safari dans la jungle avec toi.

    Vive ta soif de photographies de nature et ta curiosité de voir tous les félins de cette planète.

    Dieu soit avec toi et ta famille je te souhaite tout le meilleur.

    Siva

    1. Merci Siva, cher ami amoureux des tigres, tu savais depuis longtemps à quel point je rêvais de voir cet animal magnifique,
      si près de chez toi finalement, si près de Bangalore. Je vais t’envoyer une autre photo de la panthère, à titre personnel,
      Je te remercie pour les renseignements et l’aide que tu m’as apportés pour trouver ce que je cherche,
      Que Dieu t’aide aussi à réaliser tes rêves,
      A bientôt dans la même jeep, ou à Joomal Baori, comme dans le bon vieux temps!

  4. Merci Francis pour ce magnifique voyage, j’en ai pris plein les yeux. Quel beau cadeau d’anniversaire avec cette magnifique panthère noire et ces tigres à quelques mètres de nous, un vrai bonheur. Les oiseaux étaient aussi au rendez-vous, un plaisir pour les yeux. Ton organisation était juste parfaite, dirigée par une main de maitre! Et que dire de la nourriture indienne, un vrai délice, c’est bien simple en 15 jours j’ai pris 1 kg. je remercie toute l’équipe pour sa bonne humeur. A refaire rapidement, j’espère.

    1. Merci Amigo, j’ai eu mon compte d’émotions une fois de plus,
      Le fait et la chance d’avoir partagé cette aventure avec un encore groupe génial me ravit.
      Moi aussi je rêve déjà à d’autres aventures avec vous!

  5. Francis
    Je ne me lasserai jamais de lire les articles sur ton site : après le voyage et la quête inoubliables que nous venons de vivre ensemble, tes mots et tes photos résonnent en moi comme de fabuleux souvenirs de “moments bénis des Dieux”.
    Tu as l’art de si bien retranscrire par écrit notre état d’esprit ainsi que nos sensations, nos émotions éprouvées durant ce magnifique voyage en Inde du Sud.
    Objectif(s) atteint(s), dis tu !!!
    Objectif(s) dépassés , dis je !!! Car à toutes ces images naturalistes, on peut rajouter l’humain: nous avons eu aussi de fort belles rencontres avec la ruralité en Inde du Sud et ces familles Indiennes si gentilles, si attentionnées, heureuses du peu qu’elles ont pour vivre.
    Encore un énorme Merci à toi, le brillant organisateur du voyage et à tous les membres de l’équipe chanceuse: l’ambiance était au top!

    1. Merci Christian, avec ta présence dans l’équipe, celle d’Albert, de Francis, Christiane et Arlette je sentais que c’était une fois de plus le bon moment!
      Je suis absolument comblé de t’avoir eu à mes côtés pour ces scènes extraordinaires.
      Le montage Patagonie pour toi est prêt, j’y rajouterais quelques photos du dernier voyage, tu pourras le revivre et le partager avec ta famille,
      Merci encore et à bientôt pour un autre continent!

  6. Slt Francis Quel recit de votre voyage au pays de la panthere noire ,ce resume ces photos comme chaque fois j’en reste perplexe.A la lecture de ce compte rendu un seul mot bravo ,que la nature est belle pour ceux et celles qui savent encore la regarder avec ce regard emerveille, grace a tes belles photographies ,bravo et merci et a bientot

    1. Merci Denis pour ton commentaire,
      Dans quelques mois nous serons à nouveau ensemble dans la vaste Afrique, là tu pourras faire des milliers d’images dans d’excellentes conditions,
      à travers une nouvelle aventure aux pays des lions à crinière noire et des éléphants par milliers.
      A très bientôt
      FH

  7. salut Francis
    ton récit et tes images sont extrêmement intéressantes, et j’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir.
    bravo pour tout ça!
    voilà des sujets qui mériteront d’être montrés à l’écran, quand tu voudras;
    quelle chance tu as de pouvoir faire toutes ces belles rencontres!Merci pour tes magnifiques images, et très intéressants textes qui nous ont fait partager ton dernier voyage !
    Ton éléphant à défenses rasant le sol est superbe, les deux panthères, c’est magique, et j’en oublie …
    Voilà quelque chose à mettre au programme DEO 2020, si toutefois tu étais partant !
    Bravo, bravo, et encore bravo !
    Bien amicalement

    1. Merci Raymond,
      Comme tu le sais si bien, la chance fait partie du jeu, mais aussi il faut la chercher,
      En fait il faut y croire! tout simplement.
      Maintenant je peux enfin finir un montage qui se construit et s’améliore petit à petit,
      Nous avons rencontré tous les acteurs du Livre de la Jungle, Bagheera la vedette s’est faite attendre, comme toutes les stars!
      Mais quelle rencontre de rêve!

  8. Toujours de superbes images au retour de tes voyages Francis,
    Je n’ai pas pu participer à celui ci car j’étais en Islande voir et photographier les aurores boreales,
    Mais nous avons un nouveau rendez vous mi-Août pour le Botswana et je suis convaincu que nous ferons de belles images.
    Félicitations !
    Jacques

    1. Merci Jacques,
      Moi aussi je suis convaincu que nous ferons de belles choses là-bas, et nous nous réjouissons de te revoir parmi nous.
      Nous attendons avec impatience les photos des aurores boréales sur ton site,
      A bientôt
      Francis

  9. Salut Francis
    j’ai vu à plusieurs reprises ton montage et tes commentaires
    merci de nous faire partager tes émotions
    je devine un peu le “grand” frisson qui vous a parcouru “l’échine” !!!
    A très bientôt pour de nouvelles aventures
    AL et J

    1. Merci Anne Laure et Jacques,
      Comme vous l’avez vécu l’an dernier en Inde, et comme vous allez le revivre en Afrique en 2019, ce sont des expériences authentiques, des plongées au coeur de la nature, en groupe d’amis passionnés.
      On est contents que vous soyez des nôtres.
      A très bientôt
      FH

  10. Un rêve réalisé… Que c’est beau !
    Les images me donnent des frissons. Blacky… Si tu as d’autres cadeaux d’anniversaire de cet acabit, je suis partante !
    A bientôt 🙂

    Déborah

    1. Merci Deborah, voilà une histoire que j’aurais bien voulu partager avec toi(vous)
      Tu vois bien que je ne renonce jamais à mes objectifs, mais je n’oublie pas les moments magnifiques que j’ai partagés avec vous, je te souhaite le meilleur, ainsi qu’à tous tes proches, passe leur mes sincères salutations.
      A bientôt peut-être,
      Francis et Arlette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*